Le temps Pascal tire à sa fin. Il nous a permis de faire l’expérience de la présence du Christ Ressuscité, vivant dans nos vies, cela grâce à  la foi. Il nous fait vivre en enfants de Dieu, dans son amour pleinement et totalement donné. En ce 7ème dimanche de Pâques, l’évangile nous plonge dans la grande  prière sacerdotale du Christ. Il y donne ses dernières recommandations dont celle de l’amour.

En outre, il y supplie son Père pour ses disciples. Il a choisi de faire expressément cette prière en présence de ses disciples. Ainsi, il  leur révèle sa relation au Père et les fait comprendre qu’ils appartiennent au Père qui les garde sous sa main protectrice si bien que  personne ne pourrait les en arracher. Il prie aussi pour leur unité « Père saint, garde mes disciples unis dans ton nom, le nom que tu m’as donné, pour qu’ils soient un, comme nous même »Voilà le modèle parfait de l’unité que le Christ présente à ses disciples. Jésus qui a vécu parfaitement son humanité et sa divinité avec ses disciples  les connaît mieux. L’unité est très importante pour la réussite de leur ministère. Sans unité ce sera la trahison et l’échec,   car «  si un royaume est divisé contre lui-même, ce royaume ne peut subsister » Marc 3,4. La raison pour laquelle Jésus est venu dans le monde c’est d’accomplir la mission que  Dieu son Père lui a confiée.

Enfin dans sa prière, Jésus demande à son Père de les  faire participer à leur mission, mais aussi à la sainteté divine.«Père, garde-les pour qu’ils soient un. Garde-les du mal. Consacre-les dans la vérité. » Jésus  n’ignorait pas les besoins de ses disciples et les épreuves qu’ils allaient subir au cours de leur mission. Il a demandé au Père de les protéger du mauvais afin qu’ils demeurent inébranlables. De même que Jésus l’a dit, “Garde-les pour qu’ils ne fassent qu’un.” L’unité est un don de Dieu pour nous. Pour parvenir à cette unité nous devons nous aussi être rattachés au christ comme les sarments à la vigne.

La raison fondamentale du choix porté sur ses disciples c’est qu’ils portent des fruits qui demeurent. « Sanctifie-les dans la vérité : ta parole est vérité. De même que tu m’as envoyé dans le monde, moi aussi, je les ai envoyés dans le monde. Et pour eux je me sanctifie moi-même, afin qu’ils soient, eux aussi, sanctifiés dans la vérité. »

La parole de Dieu est vérité et doit être le centre de notre vie chrétienne, elle nous ramènera toujours sur l’essentiel de notre vie.  Si nous la scrutons fidèlement, elle nous éclairera et nous trouverons la vérité même de Dieu qui nous fera grandir dans la joie des enfants de Dieu.  Que l’unité qui existe entre le Fils et le père soit un exemple pour les chrétiens divisés. Demandons au Christ d’unir tous ceux  qui professent son Nom en une seule Eglise véritable comme il l’a si bien désiré.

Sr Patricia Yameogo